04 septembre 2008

Comme une poudre... (DinoLeGrec)

Le charme de l'art des merveilleuses lignes architecturales correspond à la beauté féline d'une femme / déesse comme Venus qu'un homme / dieu comme Apollon garderait dans un étui étanche de peur qu'un méchant vent ne l'emporte comme une poudre.  DinoLeGrec La consigne ICI
Posté par Christine_ à 17:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 décembre 2007

Cour métrage (DINO)

L' insolence de l'homme sensuel qui cherche le plaisir charnel d'une libido délicieuse sur le bout d'un sein couleur de fraise, n'est qu'un tableau d'art lascif, étendu comme une toile de satin sur un vulgaire macadam. DinoLeGrec La consigne ==> ICI
Posté par Christine_ à 20:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
27 avril 2007

Tapette (DinoLeGrec)

Me dire à moi, aujourd'hui, que je suis un sybarite, un hédoniste ou un épicurien, ne tient pas du pléonasme, mais au maximum de la redondance répétitive (sic) et, tout au plus, on pourrait m'accuser d'un misonéisme archéolâtre, parce que je cours tout le temps, tel un Dédale, sans Icare et sans ailes dans son propre labyrinthe, cherchant une béatitude tout à fait chimérique, essayant d'étendre ad perpetuam ces étreintes superficielles et neutres qui se font dans tous les vernissages soi disant mondains mais pleins... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 20:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 avril 2007

DINO

Message de Dino, mon coéquipier, qui s'excuse auprès de vous, il est appelé souvent ailleurs mais il reviendra très bientôt. Nous t'attendons DINO. N'oubliez pas la dernière consigne. J'attends vos textes avec impatience et d'ailleurs il faudrait aussi que j'écrive le mien ;-)) A très bientôt. N'oubliez pas, ce site vit grace à vos textes ;-))
Posté par Christine_ à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2007

CONFÉRENCE des DIX (DinoLeGrec)

L'Artiste, avec un sérieux coup dans le nez, pourtant le plus noble et pur des Dix, avait un problème: Ça se bousculait au portillon. Il n'arrivait pas à expliquer à Arte-Miss le grand amour qu'il ressentait pour elle et le respect que sa culture lui inspirait. D'ailleurs, tout le monde était presque schlass. La propre Baccara, toujours élégante, titubait quand même un peu lorsqu'elle s'était approchée de Crédagricos. Elle voulait lui demander s'il pouvait lui prêter du fric pour jouer sur les machines à sous que... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 21:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 février 2007

Très Zéro Tique (DINOleGREC)

La petite nymphe ne voulait rien savoir. Le vieux poivrot, avec sa barbiche  de bouc, laid à en pleurer, avait beau lui promettre des sucettes et, encore mieux, de lui apprendre à jouer de la flûte enchantée... Mais elle était bien jeune; depuis qu'elle avait découvert que sa petite chatte avait du sexe appeal propre, elle s'isolait dans la nature et s'adonnait à d'interminables solos de guitare délicieux... Souvent, le vieux bouc avait essayé de lui caresser la peau des seins doux, de lui éffleurer les lèvres d'un baiser... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 11:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 février 2007

De la CULTURE, quoi! (DINOleGrec)

Depuis un temps, il y a un vieux scrogneugneu qui se présente ici comme LeGrec, disant qu'il est polyglotte (je sais même pas ce que c'est) et il nous les casse avec des textes soi-disant savants, sur ses voyages dans le monde, ses histoires de famille (qui s'en fout?) et autres conneries de ce genre. Maintenant, il a trouvé ce jeu qu'il appelle "13 à la douzaine", parce qu'il paraît que c'est moins cher: Tu ne payes que 12 mots mais t'en emportes 13. Alors, il t'annonce 13 (comme si c'était de la belotte, quoi!) et tu dois... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 21:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 janvier 2007

13 à l'argomuche (DINOlaBalaffre)

Moi j'suis qu'un pauv' loufiat, mon gars, mais je bosse bien, moi. Je r'connais toutes ces tronches de salauds qu'amènent leur fraise dans l'coin. Tiens, vise-moi ce zig là av'c sa pétroleuse, en train de jaffer. Eh, ben, c'est un plouc qu'est descendu à Paname y'a des lustres et y's'fait passer pour un bavard aux Assiettes, parce que sa gagneuse lui a déniché un costard et une limouille, tu sais, du mec qu'est canné dans sa piaule. Tu veux savoir la vraie vérité? C'est un pigeon qui s'est fait arnaquer pour des bricoles et y'vient... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 13:44 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
05 janvier 2007

Paradigme libidineux (DINO)

VALEREHé quoi ? Charmante Elise, vous devenez alléchante, après les obligeantes assurances que vous avez eu la bonté de me donner de votre personne ? Je vous vois pleurnicher, hélas ! Au milieu de ma joie. Est-ce du regret, dites-moi, de m'avoir fait heureux, et vous repentez-vous de ce paroxysme où mes libidos ont pu vous contraindre ?ELISENon, Valère, je ne puis pas me repentir de tout ce que je fais pour vous. Je m'y sens mouillée  par une trop douce puissance, et je n'ai pas même la force de souhaiter que les choses ne... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 décembre 2006

Les ignorants (Dino)

[Ce jour là, je me demandais combien de ces petits démons j'arriverais à faire dormir pendant ma leçon. Mélanger Sciences Naturelles, Histoire, Philosophie? La belle blague! Voyons, voir...] La chalcopyrite, est une poudre explosive faite de cuivre qui est jaunâtre, qui correspondait, jadis, aux élucubrations interdites des chercheurs d'or, la nuit... [oups, un pléonasme! Ça ne fait rien, ils n'ont pas compris ... Un élève baillait déjà] ... comme vous pouvez vous imaginer, elle ne se trouve pas tout bêtement dans... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 23:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]