06 mars 2009

Transports torrides (Ginette Fanfiole)

Nous étions partis pour Vénus dans deux capsules séparées, convenances obligent, mais néanmoins synchrones, histoire de ne pas nous perdre de vue. Le port spatio-temporel était un dédale impénétrable et pour des novices tels que nous, des arrivées décalées étaient à coup sûr le meilleur moyen de nous perdre à jamais.Cerise était trop jolie pour que je prenne le risque de l’égarer à une époque indéterminée. A vrai dire, nous avions de tout autres égarements en projet. Aussi nous traversâmes le cosmos de concert dans une élégante... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 octobre 2008

L'heure verte (Ginette Fanfiole]

Une nuit noire était tombée sur la petite ville, le bar allait fermer.  Le patron nettoyait les tables d’un coup de torchon avant d’y poser les chaises retournées. La serveuse finissait d’essuyer les verres. Guillemin, la tête entre les mains, se remémorait la suite d’évènements qui l’avait mené là.Il se faisait une joie de voir la jolie Zélie. Il s’était levé en sifflotant, mis en gaieté à l’idée de leur rendez-vous pour déjeuner. Un repas professionnel soi-disant, un prétexte pour déjeuner en tête à tête. Ils devaient se... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 01:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 septembre 2008

L'œuf de Newton (Ginette Fanfiole)

Photo et chat de Ginette Fanfiole La pomme était tombée sous le charme. Une pomme sous un charme ? D’où venait-t-elle ? Il leva la tête pour percer la clé du mystère, écarquillant les yeux, prunelles arrondies sous le coup de l’étonnement. Ce n’était pas la première fois qu’il était témoin d’évènements étranges. La veille encore, merveille des merveilles, il avait vu un œuf suivre le chemin rigoureusement inverse, en ligne droite, de bas en haut, pour retrouver l’architecture protectrice du nid duquel il était tombé. Un œuf étrange... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]