29 novembre 2008

Un banquet raté... (Christine_)

Les deux serveurs, Bob et Jessi étaient planqués sous le bureau pensant qu’ainsi les terroristes ne les verraient pas. Respirations bloquées, fronts humides, regards affolés derrière leurs paupières fermées, ils attendaient, ils écoutaient. Ils n’étaient plus que deux énormes oreilles guettant le moindre craquement, le moindre froissement de tissu, le moindre pas. Ils ne savaient pas s’il s’agissait d’un commando suicidaire prêt à tout faire sauter…ou simplement d’une prise d’otages. Quelques heures plus tôt, ils... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 20:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

24 novembre 2008

Message

Pour des raisons personnelles graves,  je n'ai plus beaucoup de temps pour l'instant de participer à l'écriture sur Autourdesmots, mais je lirais vos textes avec plaisir et c'est avec autant de plaisir que je les mettrais en ligne. Alors n'hésitez pas à me les envoyer en suivant  la dernière consigne TREIZE A LA PAGE ==> ICI Je serais de retour très bîentôt ;)
Posté par Christine_ à 00:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
10 novembre 2008

C’est un hold-up ! (Claudie)

Moi l’ennemi public numéro 1 de la finance, je tiens en joug des otages. Invité surprise au milieu de tout ce gratin en habit noir de pingouin, je dénote. Les banquiers ne connaissent pas la crise, c’est bien connu. Font péter les bouteilles de champagne sans vergogne ; moi, je préfère le crépitement des balles d’un bon pistolet magnum, aux pétillements  des bulles des taux d’intérêt qui s’élèvent dans la récession. Je ne suis pas suicidaire, pas de carnage, juste leur faire les poches dans la douceur. Avec le... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 20:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
08 novembre 2008

Sevré gavé frappé, appétit furieux (ppm00)

Pistolet ou champagne le magnum parle de la peur.Une peur viscérale de manquer, d'en laisser à l'ennemi.La science peut tout, la médecine guérit tout, la crise explique tout.Les otages du profit rient de la crise qui se gave d'argent public.Des êtres humains crèveront plus vite que prévu, bon débarras.La pauvreté redeviendra serviable au gratin de la finance, Alléluia.Travailler plus pour manger moins, tout le monde est convié à ce banquet suicidaire.Ceux qui ramassent, robots inanimés communiant dans cette peur depuis l'enfance.Ceux... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 23:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
03 novembre 2008

Farandole (Jean-Philippe)

Charlemagne pris un jour son Pistolet à défaut d'empoigner une coupe de Champagne afin de fêter sa gloire contre son plus vieil Ennemi . Il pris l'arme dans la main gauche et de l'autre le Magnum ...ainsi les mains prises, Charlemagne entama une jolie farandole qui surpris quelque peu le public déjà présent dans la rue . Il se dit que ce genre d'animations ferait un malheur lors d'un banquet !! ah prendre en otages les convives et leur raconter ses péripéties , leur expliquer la crise qui ruine la finance autour d'un bon gratin . Leur... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]