29 septembre 2007

Rupture

"Je t'avais pourtant prévenu, la vie ne fait pas que des cadeaux..." me dit-elle en enfilant doucement ses gants roses, brodés aux poignets de fines fleurs colorées. Mes yeux restaient figés sur ce geste banal. Ces gants, ses gants qui n’étaient plus tous jeunes et qui avaient une histoire, son histoire, notre histoire. Je les lui avait offerts lors de nos fiançailles, elle les avait adorés et ne s’en était plus jamais séparés. Ce geste qu’elle faisait machinalement devant moi en disait plus long que ses... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 15:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 septembre 2007

La belle au bois dormant (Patrick)

Elle aura été prévenue, la vie, là dehors, ne fait pas que des cadeaux. Et l’amoureux qui devrait la libérer, n’est probablement pas courant de son existence. Depuis sa naissance, elle a été contrainte de grandir seule, dans une obscurité qui semblait éternelle. Elle n’aurait jamais espéré que de ce noir infernal, puisse surgir, un jour, une issue vers la vie. Une occasion en or qui lui permettrait de voir la lumière. Cette issue pour la liberté qui s’offre à elle, n’est qu’une simple... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 22:34 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
23 septembre 2007

13 imagé...

Ce blog s'est un peu endormi mais il renait en douceur avec une nouvelle consigne. Ecrire un texte autour de cette image, une histoire imaginaire commençant cependant par les 13 mots suivants : " Je t'avais pourtant prévenu(e), la vie ne fait pas que des cadeaux..." A votre imagination pour nous ravir de vos textes. Cliquez ici pour nous les envoyer, en indiquant votre pseudo et l'adresse de votre site éventuel. Les textes seront affichés ici par ordre d'arrivée. Nous les attendons avec impatience ;)
Posté par Christine_ à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2007

Envolée avant la fin

J'ai eu un flash après avoir vu Le labyrinthe de Pan de Guillermo Del Toro. Je me laisserai pas engrosser par un tortionnaire libidineux.J'suis pas en train de vous dire que j'veux être caressée dans le sens du poil comme une chatte égarée. J'en ai rien à cirer des peaux mielleuses. Ce qu'il faut c'est du sexe à piles, une décharge électrique qui vous agrippe les lèvres et fait brailler les nymphes aux sucettes pour que fusion inoubliable il y ait, un instant, à reconstruire encore et toujours.L'imminent concert où chaque solo devient... [Lire la suite]
Posté par Christine_ à 20:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]