DecadenceDécidément, il fallait en convenir, en ce XXIe siècle, les dieux n'étaient plus ce qu'ils furent. Tout fout le camp  disait  Vaudouédonkornikar, la bouche dépitée, en regardant tristement ces minables petits fonctionnaires terriens de l'éducation nationale, pondeurs de circulaires grammairiennes aussi  réformatrices qu’inutiles. Rends-toi compte Arte-miss disait-il, même toi tu n'arrives pas à ce que les programmes de la télé soient à la hauteur de ce qu’ Artiste  tente vainement d'inspirer à tous ces artistes décadents qui ne méritent  plus nos attentions. Depuis  qu’Alone, qui avait pourtant fait voeu de célibat éternel, avait épousé  Baccara, la frénésie des jeux d'argent s'était emparée des mortels. Seul le rire gras de   Credagricos qui se remplissait les poches, descendant en cascade de la montagne sacrée jusqu'au fond du moindre tripot, apportait une vague d'espérance de temps meilleurs et moins moroses dans le domaine des dieux.   Khermès et  Shivas avaient beau tenter de mettre en oeuvre tous leurs dons pour organiser des fêtes merveilleuses et abreuver tout l'Olympe, rien n'y faisait. La désespérance était partout ! On vit même  Affreudite se montrer incapable de sourires sensuels  à  Jew-Peter qui était pourtant d'une laideur repoussante. Non décidément, il fallait en convenir, en ce XXIe siècle, les dieux n'étaient plus ce qu'ils furent.

Alainx